Archives quotidiennes : 15 janvier 2016






DEDL et gain automatique (SAGA)


Introduction

Puriflash 4250_interchim_blog_0116Depuis 1995, Interchim est présent dans le domaine de la Flash chromatographie avec différentes distributions.
En 2008, Interchim lance sa propre gamme d’instrumentation et de consommables, révolutionnant ainsi la purification
La gamme s’est développée avec la mise sur le marché d’appareils versatiles et préparatifs, permettant ainsi aux clients de travailler sur des colonnes de Flash chromatographie et des colonnes préparatives sur un même appareil.

Interchim offre de nouvelles solutions à ses clients grâce au concept UPFP® (Ultra Performance Flash Purification). Le concept UPFP est l’association des colonnes de faible granulométrie et des appareils de technologies avancées, offrant des avantages significatifs par rapport à la chromatographie Flash traditionnelle.
A ce jour, Interchim offre le plus large portefeuille de produits avec 5 appareils disponibles et plus de 35 différentes phases stationnaires (Silice, C18, CN, DIOL, NH2, Chirale, Polymère,…) dédiées à la purification.

Interchim a continué de contribuer à la révolution de la purification, avec l’intégration d’un détecteur DEDL (Détecteur à Diffusion de la Luminère), permettant de détecter tous les composés, dont les carbohydrates, peptides, acides aminés, lipides, phospholipides, polymères, sucres (polysaccharides, oligosaccharides), PEG’s, protéines, contrairement au détecteur UV qui ne détecte que des composés possédant un chromophore.
Le détecteur DEDL est un détecteur universel contrairement aux autres détecteurs (UV, RI, Masse). Il peut être utilisé en mode phase normale ou inverse, mais également avec un gradient de plusieurs solvants. Les facteurs de réponses sont constants, ce qui n’est pas le cas pour le détecteur UV.

Le DEDL a été développé en collaboration avec la société Sedere, leader dans ce domaine. Il a été spécialement conçu pour le domaine de la purification (faible quantité d’échantillon détruit, nébuliseur adapté, large gamme de masse à purifier, maintenance facilitée, faible pression de gaz nécessaire).
Sedere offre une avancée technologique par rapport à ces concurrents avec la “Low temperature technology”. Cette technologie permet de détecter des composés non-volatiles et semi-volatiles à basse température tout en préservant l’intégrité des composés thermo-sensibles.


Principe du DEDL :principe_DEDL_interchim_blog_0116

La détection est un procédé de 3 étapes :

La nébulisation

La nébulisation est réalisée avec un nébuliseur à effet venturi :

  • Formation de gouttelettes de phase mobile contenant le ou les composes d’intérêts.
  • Les grosses gouttelettes qui sont les plus difficiles à évaporer (bruit de fond) sont éliminées grâce à la verrerie.

Evaporation

L’évaporation est réalisée en utilisant un tube chauffé.
Le spray de gouttelettes circule dans le tube d’évaporation.
Le solvant est évaporé, les composés d’intérêt sont ainsi isolés sous la forme d’un nuage de particules solides à la fin de l’évaporation.

La Détection à diffusion de lumière utilisant un photomultiplicateur ou une photodiode

  • Mesure grâce à la déviation d’un faisceau lumineux due à la réfraction ou la diffusion de la lumière par les particules.

La nébulisation a lieu dans une chambre de nébulisation. Elle nécessite l’utilisation d’un gaz de nébulisation (air comprimé sec, azote).

L’évaporation a lieu dans un tube d’évaporation. L’éluant nébulisé passe à travers le tube d’évaporation chauffé pour évaporer la phase mobile. La température du tube d’évaporation doit être optimisée en fonction de la nature des solutés et de la composition de la phase mobile. Pour des composés peu ou non volatiles, la température d’évaporation peut être augmentée pour améliorer la détection.

La détection :

  • Les particules solides en suspension avec le gaz diffusent la lumière.
  • La détection est réalisée en mesurant l’intensité de la lumière diffusée.
  • Un photo-détecteur est placé à 120 ° de la source lumineuse.
  • La diffusion de la lumière sur les particules de soluté est indépendante de la structure moléculaire du composé.
  • Une différence significative de volatilité entre la phase mobile et le composé est nécessaire Attention à la détection de composés semi et très volatils (nécessitent l’optimisation de la température d’évaporation pour les discriminer de la phase mobile).
  • Peut travailler aussi bien en mode isocratique ou en gradient d’élution.
  • Pas de restriction du choix des solvants et des additifs éventuels (tampons volatils par exemple) dans la mesure où il est évaporé avant la détection.
  • Le signal est généré uniquement par des composés non-évaporés.
  • Cependant, il faut faire attention à la qualité des solvants: une quantité importante de résidus secs peut générer un bruit de fond élevé.
  • Analyse quantitative : La réponse du DEDL est de la forme : A = a.mb avec b ≠ 1
    Aire du pic = a . Concentrationb
    Mais est linéaire pour les solutés de concentration importante.

NOUVEAU : FONCTION SAGA

Interchim a développé avec Sedere une nouvelle option brevetée par Sedere appelée gain automatique (SAGA: Sedex Automated Gain Adjustement) pour le détecteur DEDL.

La fonction SAGA adapte automatiquement le gain, pour éviter une éventuelle saturation du signal, tout en détectant une très faible quantité de produit. Le DEDL devient alors insaturable sans impact sur la sensibilité.

 Application: Séparation de 2 diastéréo-isomères.

Dans le cas décrit ci-dessous, les principaux acteurs du marché détectent seulement 1 pic à cause de la saturation du DEDL (gain haut).  Grâce à la fonction SAGA, Interchim va être en mesure de détecter tous les produits.

Exemple:
5mL d’injection (625mg de chaque composé)
Colonne: PF-15SIHP-F0025
Débit: 15mL/min

Saga_dedl_application_interchim_blog_0116

 

Conclusion

Sedere et Interchim, avec cette nouvelle avancée technologique, vous proposent une solution révolutionnaire.
Le gain automatique est délivré avec tous les appareils de la gamme puriFlash.

Les systèmes puriFlash deviennent encore plus faciles à utiliser et peuvent détecter tous les composés sans se soucier de la quantité à purifier.

En effet, en configurant manuellement le gain selon la quantité d’échantillon à purifier, l’utilisateur rencontre 2 problèmes :

  • Avec un gain faible : on ne peut pas détecter les impuretés
  • Au contraire, avec un gain haut, le DEDL est trop sensible, on peut alors détecter les impuretés mais les 2 composés majorataires sont co-élués (un seul pic).

En développant avec Sedere le gain automatique, Interchim fournit une réponse à cette problématique: avoir une bonne sensibilité et détecter tous les composés sans saturation.

Simplicité

Il rend la vie plus facile pour l’utilisateur qui n’a plus besoin d’ajuster le gain selon la masse d’échantillon brut à purifier.

Flexibilité

Il fonctionne pour une faible quantité (<2mg) et pour une grande quantité de injecté (jusqu’à 20%).

Confiance

Tous les composés sont détectés et 100% vus.