Archives quotidiennes : 26 novembre 2016






Zika : anticorps et proteines


Le moustique tigre principal vecteur de la maladie Zika

Le moustique tigre principal vecteur de la maladie Zika

Le virus Zika a été isolé en 1947 à partir d’un singe habitant la forêt Zika située en Ouganda.
En 1952, une étude sérologique a montré que ce virus infectait l’homme : 50 personnes sur 84 testées avaient développé des anticorps contre ce virus.
Zika s’est répandu progressivement à beaucoup de pays africains et asiatiques.
Depuis avril 2015, la propagation de Zika s’est brutalement accélérée.
Après être apparu au Brésil, ce virus s’est propagé à une grande partie de l’Amérique du Sud et Centrale ainsi qu’aux Caraïbes. L’accélération de sa propagation, les graves syndromes neurologiques qu’il provoque ont poussé l’OMS à déclarer Zika comme une urgence de santé publique de portée internationale.

Interchim propose une offre complète, unique sur le marché,  dédiée à l’étude de la pathologie Zika (anticorps, protéines recombinantes, kits)

Microcéphalie: les bébés victimes de cette malformation néonatale présentent une taille de tête beaucoup plus petite que celle d'autres bébés du même âge.

Microcéphalie: les bébés victimes de cette malformation néonatale présentent une taille de tête beaucoup plus petite que celle d’autres bébés du même âge.

Symptômes de l’infection du virus zika

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique seule 1 personne sur 5 montre des symptômes semblables à ceux d’une grippe à savoir fièvre, courbatures, maux de tête, et parfois une éruption cutanée.

Zika est surtout dangereux chez les bébés nés infectés par transmission de la mère à l’enfant et est à l’origine des malformations congénitales ou microcéphalie (petite tête ou développement incomplet du cerveau).
Chez l’adulte infecté, Zika est associé à des troubles neurologiques, incluant des cas du syndrome de Guillain-Barré (SGB).

 

Nature du virus Zika : Un flavivirus de la même famille que la dengue

Le virus Zika (ZIKV) est un membre de la famille des Flaviviridae, transmis par les moustiques tigre déjà infectés du genre Aedes, tels que A. aegypti et A. albopictus. Dans certains cas, le virus peut se transmettre par voie sexuelle.

VirusZika-2Zika fait partie du même groupe de virus transmettant la dengue, la fièvre jaune, l’encéphalite japonaise, et les virus du Nil occidental. Comme les autres flavivirus, le virus Zika, de forme icosaédrique est pourvu d’une enveloppe et possède un ARN génomique simple brin, de polarité positive non segmentée. Il existe deux lignées du virus Zika: la lignée africaine, et la lignée asiatique. Les études phylogénétiques indiquent que la propagation du virus dans les Amériques est plus étroitement liée à la souche asiatique.

Des vaccins efficaces existent contre le virus de la fièvre jaune, l’encéphalite japonaise, et les tiques encéphalite, mais il n’y a pas de vaccin pour le virus Zika.

 

Nature du Virus : Un génome codant pour une polyprotéine

Le virus Zika est un ARNss (25-30 nm, ~ 11kb) de polarité positive.SchemaZika-1virus Le génome du virus Zika code pour une polyprotéine qui sera clivée :

en capside (C), en précurseur de membrane (prM), en protéine de l’enveloppe (E), et en protéines non structurales (NS1-5). La protéine E couvre la majorité de la surface du virion et est impliquée dans les étapes de la réplication, incluant la liaison cellulaire à l’hôte et la fusion membranaire.
NS1, NS3, NS5 sont de grosses protéines hautement conservées tandis que les protéines NS2A, NS2B, NS4A, et NS4B sont des protéines plus petites et hydrophobes.
Comme pour les autres flavivirus, l’ensemble des anticorps dirigés contre les protéines de structure et les protéines non structurales sont détectés lors de l’infection par le virus zika. La famille des flavivirus partage 40 à 60% de la séquence virale.

Des vaccins sont disponibles contre JEV, VFJ et la dengue. Par conséquent, il est important d’exclure la présence d’anticorps Zika dus à la vaccination et / ou infection par des virus apparentés.

 

Mécanisme d’action : SEC343MUAXL, une porte d’entrée possible pour Zika

SchemaZika-2Des études récentes ont montré que la protéine AXL (du mot grec anexelekto, c’est-à-dire non contrôlée) pouvait être une cible de reconnaissance possible de ce virus.
AXL est un récepteur tyrosine-kinase qui transmet les signaux de la matrice extracellulaire vers le cytoplasme après liaison de facteurs de croissance comme la protéine GAS6 (growth-arrest-specific gene 6) vitamine K dépendante.
Gas6 (GAS6; 721-aa humain, souris 674-aa) est une protéine contenant le domaine de l’acide gamma-carboxyglutamique (Gla) supposé être impliqué dans la stimulation de la prolifération cellulaire.
Le gène AXL (?? 894-aa humaine; 1-451-aa de domaine extracellulaire) est conservé entre les espèces de vertébrés et est fortement exprimé chez l’homme dans les cellules gliales radiales, les astrocytes, les cellules endothéliales et microgliales dans le cortex en cours de développement et chez les cellules progénitrices de la rétine en développement.

Pour vos recherches, Interchim offre toute une batterie de protéines recombinantes AXL (humaines et murines), ainsi que des anticorps monoclonaux et polyclonaux anti-AXL afin de comprendre l’importance de l’association AXL avec une infection du type Zika.

 

En savoir plus :

Zika_anticorps_proteine_interchim_blog1112Consultez ou téléchargez notre brochure dédiée au virus Zika et retrouvez dans celle-ci :

  • Toutes nos protéines recombinantes des protéines Zika
  • Tous nos anticorps dirigés contre les protéines Zika